Signal : le nouveau service de Facebook déjà incontournable ?

Facebook a lancé en septembre 2015 Signal, un tout nouveau service destiné aux journalistes et blogueurs. Le réseau social de Mark Zuckerberg vient marcher sur les plates-bandes de Twitter, largement plébiscité par les journalistes, et veut aider ces derniers à mieux utiliser Facebook dans leur travail quotidien. Explications.

Signal, vient combler un réel manque au sujet du suivi de la viralité sur Facebook

Si Facebook est le réseau social numéro un au monde, il souffrait jusqu’à présent de nombreux défauts pour les professionnels et notamment ceux des médias. Les outils mis à disposition des community managers pour suivre leurs performances sont globalement complexes et peu intuitifs. Ils sont essentiellement dédiés au monitoring des campagnes publicitaires… Mais pour suivre les performances des statuts « classiques », ou même dessiner des tendances, pas simple.

Beaucoup des outils de veille adaptés au suivi des tendances Facebook sont des outils édités par des tiers, et payants. Avec Signal, Facebook met à disposition un nouvel outil entièrement gratuit qui va permettre de savoir ce qui fait le buzz sur le réseau social. Signal transforme Facebook en réseau plus professionnel, du moins dans son aspect analytique, car il sera désormais plus simple de comprendre ce qui fait le buzz, et comment celui-ci survient. Signal est en ce sens bien plus complet que les « Trending Topics » assez basiques de Twitter. Il s’agit d’une application entière de suivi, qui permet aux journalistes d’identifier des sujets qui peuvent intéresser leurs lecteurs. Car oui, seul bémol, il n’est disponible que pour les journalistes (pour le moment).

Facebook Signal, un potentiel énorme pour la création de contenu

L’objectif de Signal est clair : offrir une nouvelle expérience du réseau social aux journalistes. Signal touche aussi bien Facebook qu’Instagram, le réseau dédié à la photo qui vient d’atteindre les 400 millions d’utilisateurs actifs, et qui a été acquis par Facebook.

Il est possible d’effectuer une veille complète des sujets qui font le buzz. Plus précisément il est facile avec Signal de déterminer quels sont les sujets qui montent et ceux qui sont le plus commentés sur les pages ou profils. Il s’agit des fonctionnalités « Trending Now » et « Emerging », qui évoquent grandement ce que l’on peut voit sur Google Trends. Les journalistes peuvent aussi identifier les personnes qui sont les plus influentes ou qui mènent les débats dans les différentes conversations (Leaderboard). Il est aussi possible, selon les premières captures d’écran visibles, d’accéder à une liste des personnalités ou marques les plus citées. Par exemple les équipes de NBA les plus citées dans les discussions, ou les chanteurs dont les pages sont les plus actives. Sur Instagram, des fonctionnalités associées à la géolocalisation sont annoncées, avec la possibilité de faire des recherches d’images via une carte interactive.

Enfin, à la manière d’Instapaper ou de Pocket, Signal devient un outil de sauvegarde du contenu pour un usage ultérieur. L’objectif est clair : faire que les journalistes utilisent Facebook et Instagram pour trouver des idées de sujets, mais qu’ils intègrent également les médias qui y sont postés. Malin.

Pour le moment Signal est uniquement disponible pour les journalistes, pigistes, blogueurs et médias qui en font la demande, et exclusivement en anglais. Mais il est fort probable que Facebook généralise cet outil à d’autres secteurs tant son potentiel semble énorme…

Contact

Vous avez un projet ou vous souhaitez plus de renseignements ? N’hésitez pas à commencer un live chat avec nous ou nous envoyer un message via le formulaire ci-joint.

Nous travaillons sur toute la France et à l'international.

9 + 9 =

Pin It on Pinterest

Share This
Awwwards