L’Art de l’emailing | Comment rédiger une ligne d’objet performante ?

Rédiger la ligne d’objet d’une newsletter ne doit pas nécessairement prendre beaucoup de temps. Cependant, c’est le premier élément de contenu que vos lecteurs verront, son seul et unique objectif est d’amener vos récepteurs à ouvrir votre courriel. Si votre ligne d’objet apparaît comme ennuyeuse, stupide, ou pire encore – spammeuse – tout le dur travail que vous avez investi dans l’élaboration de votre newsletter va s’évaporer en quelques secondes.

Lorsque vous rédigez votre ligne d’objet, gardez toujours ces 3 mots en tête : « Simple, fiable, explicatif».

Simple : Oui, il y a de la place pour de la créativité au sein de vos lignes d’objet, mais ne vous sentez pas obligé d’élaborer une accroche très compliquée basée sur un algorithme de la pensée auquel personne n’a pensé auparavant. Restez simple et clair.

Fiable : les lignes d’objet des emails qui contiennent des mots suspects comme «gratuit», «achetez» ou «gagnez» vont très probablement envoyer votre newsletter directement au dossier des spam. Mais saviez-vous qu’il y a aussi des mots qui, même s’ils ne déclenchent pas un filtre anti-spam, ont tendance à endommager sérieusement votre taux d’ouverture? Selon les études, évitez dans vos lignes d’objet des mots comme « gratuit », « offre », « promo », « urgent », « 100 % », « 50 % », « gagnant », « gagnez », « euro », « prix », « cliquez ici ». Car ces termes font partie des mots très utilisés par les spammeurs.

Explicative : Votre ligne d’objet devrait donner une indication claire de ce qu’est le contenu du courriel. Ce n’est pas le moment de surprendre vos lecteurs; ils doivent comprendre clairement ce à quoi s’attendre s’ils ouvrent votre email. Répondre aux attentes de cette manière va également instaurer la confiance, donc la prochaine fois que vous envoyez un email, vos récepteurs sont plus susceptibles d’ouvrir celui-ci aussi.

Dernière pensée

Espérons que cet article vous a donné quelques conseils pertinents pour votre prochaine newsletter. Mais gardez à l’esprit que rien ne remplace un split testing. Ce qui fonctionne pour une entreprise ou une industrie ne va pas forcément fonctionner pour une autre, il est donc impératif de tester différentes lignes d’objet, non seulement en termes de taux d’ouverture mais aussi en termes de conversion et taux de désabonnement.

Chaque marque a ses propres tons et styles qui sont adaptés aux différents contextes formels et informels. Mais sachez tout de même que les meilleurs spécialistes du marketing par email dans le monde – quel que soit l’industrie – disent la même chose: adoptez un ton personnel et décontracté pour votre newsletter. Les gens veulent voir un peu d’humanité derrière le masque d’entreprise.
N’hésitez pas à partager vos conseils et votre avis dans la section commentaires !

Contact

Vous avez un projet ou vous souhaitez plus de renseignements ? N’hésitez pas à commencer un live chat avec nous ou nous envoyer un message via le formulaire ci-joint.

Nous travaillons sur toute la France et à l'international.

14 + 9 =

Pin It on Pinterest

Share This
Awwwards